Menu+

1 Commentaire

  1. Ce fut un comble pour une prisonnière. Elsa 5 ans, petite fille du peintre, a un jour pris la « liberté » de s’exprimer sur cette toile à la pointe d’un crayon de papier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *